LA BANDERA

LA BANDERA - 3

 

Nom de Baptème : DE RUYTER

Architecte : Bjarn Äas

Année de construction : 1936

Chantier et lieu de construction : Chantier Bjarn Äas en Norvège

Numéro de voile : FRA 14

Port d’attache : Bénodet

 

(ex H 16 De Ruyter). Conçu et construit en 1936 par Bjarne Aas pour un Hollandais le Docteur J. R. Carp (qui a commandé un an après au même architecte un deuxième 6mJI portant le même nom, d’où la possible confusion entre les deux bateaux lors de recherches historiques).

Ce bateau de brise avait la réputation de casser ses mâts, sans doute à cause d’un rapport de lest inhabituel qui lui conférait a contrario une belle raideur à la toile. Bordé en pin d’Oregon sur membrures acacia vissées bronze. Pont en contre-plaqué de 10 recouvert de lattes de teck de 10, les barrots sont en iroko, plats-bords en sapelli massif.

En 1936 il a représenté la Hollande aux Jeux Olympiques à Kiel et se classant 8e avec J. Robbert à la barre.

Pierre Gaudermen (membre du CVP, décédé en 1949) achète le bateau en 1937. Cette année, au Havre, le gréement comporte un haubanage avec trois barres de flèches et un guignol sur le troisième étage.
En 1948, vainqueur des sélections olympiques française à Cannes, barré par Albert Cadot du fait de la maladie de son propriétaire, le bateau représente la France à Torquay, aux Jeux Olympiques pour la deuxième fois et se classe 9e.

Il est ensuite la propriété de Clément Chupin (1949) puis Charles Pilorget (1953) suivi des frères Trellu.

Acquis en 1986 par Loïc Blanken, Olivier et Jean-Pierre Philippe qui entament eux-mêmes une restauration sous un hangar de l’ancien chantier Le Gall. Le roof est ôté, le pont est refait, 18 membrures changées, suppression du capot avant.

Il est ensuite acheté par Georges-Philippe Fontaine et sa famille.

Le propriétaire actuel le possède avec sa famille depuis l’hiver 2006. Le bateau entre au chantier Stagnol à Bénodet pour une remise en état avant les régates de Bretagne Sud à l’été 2006, dont la Lancel Classic à Noirmoutier.